Nouveautés

.

Ce roman retrace les dernières années Karel Poláček, l’écrivain tchèque d’ascendance juive. À partir de mars 1939, Karel et son amante Dora Vaňáková, accompagnés de leur chien Caféine, se retrouvent dans un pays envahi par les nazis. Si Karel et Dora échappent pendant un temps à la déportation et que Karel est astreint à rejoindre le Bücherkommando chargé de cataloguer les livres juifs avant leur aryanisation, ils sont envoyés dans le ghetto de Terezín, en juillet 1943. Karel se lance avec une étonnante énergie dans les activités culturelles du ghetto. En octobre 1944, l’écrivain et sa compagne sont déportés dans le camp d’Auschwitz-Birkenau. Suite à la mort de Dora, qui n’est pas passée par la sélection, pour se protéger psychiquement Karel décide de se transformer en Jaroslav Štědrý, l’un de ses personnages de roman, combattant endurci de la Grande Guerre, personnage qu’il incarnera jusqu’à sa mort.

(La Différence 2020)

Le vendredi 28 février 2020 à 19h, Centre tchèque de Paris, 18 rue Bonaparte : soirée présentation du nouveau roman bilingue de Martin Daneš sur la vie de l’écrivain tchèque Karel Poláček, intitulé Les Mots brisés (Rozsypaná slova). Modération : Lenka Horňáková-Civade

Derniers articles

1909, 2019

Les lobotomisés

Quand je prends l’unique ligne du métro de Rennes, je m’occupe à observer les voyageurs. Plus de la moitié d’entre eux tiennent leur portable à la main. Aujourd’hui, il n’y […]

902, 2019

Pèlerinage d’un magistrat

Meublée de bois du sol au plafond, la petite salle à manger où je prenais mon petit-déjeuner respirait la paix. Fin octobre, les clients ne se bousculaient pas aux portes […]