Livres > Œuvres d’auteur

Martin Daneš

 

Les œuvres d’auteur en français

Le Mots brisés
(La Différence 2020)

Ce roman retrace les dernières années de Karel Poláček, l’écrivain tchèque d’ascendance juive, mort en camp de concentration

Le char et le trolley
(Vents d’ailleurs 2014)

Nous sommes à Budweis (České Budějovice), en Tchécoslovaquie à l’époque du Printemps de Prague à la fin des années 1960. Zdenek Drahoš, conducteur de trolley, essaie de sauver le réseau de trolley de sa ville, après que le Parti a décidé de sa suppression. Il s’en ensuit un long bras de fer avec le chef du Parti de Budweis…

Les œuvres d’auteur en tchèque

Rozsypaná slova
(Druhé město 2020)

La version tchèque du roman Les Mots brisés, sortie parallèlement avec la française.

Z deníku pařížského recepčního
(Petr Štengl 2016)

« Journal d’un réceptionniste parisien »

Recueil de chroniques d’abord publiées dans le quotidien Metro de Prague et où les sujets tchèques se relaient avec les internationaux.

České výpečky. Kronika let 1989-2005 v 17 obrazech
(Hejkal 2006)

« Les Andouilles tchèques : Chronique des années 1989-2005 en 17 actes »

17 nouvelles se rapportent successivement à chacune des 17 premières années d’une Tchéquie “retournée à l’histoire.

Nevěřme báchorkám: 1 + 50 soudobých mýtů (Votobia 2003)
« Ne croyons pas les contes : 1 + 50 mythes con-temporains »

Les courts textes synthétiques mettent en épingle une cinquantaine de mythes au moyen desquels les médias tchèques abrutissaient le public au début du troi-sième millénaire, tentent d’expliquer en quoi consistait la manipulation et de débusquer les motivations des instiga-teurs.

Jak se nestat spisovatelem (Knižní klub 2003)
« Comment ne pas devenir écrivain »

Le troisième roman publié de Martin Danes apporte le mode de (non) emploi convoité par de nombreux adeptes littéraires. Le dessin en couverture et les illustrations à l’intérieur du livre viennent de Petr Urban, dessinateur d’humour de renom.

Kdo zazdil Václava Havla (A Propo 2001)
« Qui a muré Vaclav Havel »

Suivant au titre « Qui a tué Vaclav Klaus ? », le second livre de recueils de chroniques prend pour sa cible privilégiée une autre grande figure politique tchèque. À l’usage du lecteur voulant mieux comprendre les discours de l’exprésident, l’auteur a mis en prime un dic-tionnaire spécial.

Výkřiky paní Mac Macwaarové (Pragma 2001)
« Les cris de Madame Mac Macwaarova»

Roman bizarre issu de la plume de Marc McDonuts, célèbre écrivain écossais que personne ne connaît, décrit les périples tortueux d’une femme hors du commun, qui vit d’abord en solitaire dans un hameau au milieu des forêts, puis, toujours seule, erre dans les rues de Londres afin de terminer dans une maison de retraite où elle tue l’ennui dans les palabres avec Cécile, sa compagne fidèle. Les illustrations en noir et blanc de Vaclav Krejcik donnent une dimension supplémentaire au livre.

Pokusy o lásku, Pokusy o rozkoš (A Propo 1999)
« Tentatives d’amour, Tentatives de plaisir »

Le premier tome de ce double recueil de nouvelles comprend cinq histoires sur cinq facettes de l’amour, le second contient cinq histoires sur cinq facettes du désir dans un petit pays de l’Europe centrale à la fin du second millénaire.

Možná to nepraskne (Topič 1998)
« Et si cela ne pète »

Entrepreneur incapable, politicien capable de tout, journaliste coupé de la réalité et employée d’un « salon de massage » bien ancrée dans la réalité sont les personnages centraux du premier roman publié de Martin Danes. L’histoire rocambo-lesque pourrait raviver les souvenirs des lecteurs ayant connu les années 1990 dans les pays tchèques.

Kdo zabil Václava Klause? (Tichý Byzanc 1998)
« Qui a tué Vaclav Klaus ? »

Recueil de chroniques publiées dans la presse tchèque entre 1993-1997 met en scène les politiciens tchèques et notamment celui dont le titre a emprunté le nom. Victime d’un meurtre prémédité, fait de la plume bien acérée de l’auteur, Klaus a depuis ressuscité, devenant même le premier magistrat du pays.